Communiqués de presse

Le mouvement Demeter suisse fêtait à Berne le centenaire de l’agriculture biodynamique. Le plus ancien label bio au monde garantit à la fois une agriculture responsable et des aliments sains.

Quelque 360 représentant*te*s du mouvement Demeter en Suisse se sont retrouvé*e*s samedi dernier au Bierhübeli à Berne pour célébrer le centenaire de l’agriculture biologique -dont les produits sont commercialisés sous le label Demeter. L’ambiance était festive et joyeuse. Il y avait en effet de quoi faire la fête : aucun autre label bio au monde ne peut se targuer d’une aussi longue histoire.

En harmonie avec la nature

Alfred Schädeli, président de l’Association pour la biodynamie, s’appuie sur une riche tradition. Son association, qui regroupe les agriculteur*trice*s biodynamiques, n’a que quelques années de moins que l’agriculture biodynamique elle-même puisqu’elle a été fondée en 1937. Alfred Schädeli : « À 100 ans, notre façon de pratiquer l’agriculture est plus actuelle et plus pertinente que jamais. Nous travaillons avec la nature, pas contre elle. Notre agriculture est porteuse d’avenir – sans pesticides ni génie génétique ».

Il n’y a que chez Demeter que cela existe : Tous les acteur*trice*s du marché alimentaire travaillent ensemble. La Fédération Demeter Suisse regroupe des représentant*e*s de la production, de la transformation, du commerce et de la consommation. Le président Herman Lutke Schipholt : « Ce qui a commencé il y a 100 ans avec quelques paysans visionnaires est devenu depuis longtemps, sous le label Demeter, l’incarnation d’une agriculture responsable et d’une alimentation saine »

L’histoire d’un succès

L’histoire du succès du mouvement biodynamique a commencé en 1924 dans l’actuelle Pologne lorsque Rudolf Steiner donna une série de conférences au domaine de Koberwitz. Il s’agissait pour le fondateur de l’anthroposophie d’indiquer aux paysan*ne*s inquiet*e*s un moyen de cultiver la terre en harmonie avec la nature. Aujourd’hui encore, ces huit conférences du “Cours d’agriculture” constituent la base de l’agriculture biodynamique.

En 1928, soit quatre ans après l’impulsion initiale, naissait la marque Demeter, ainsi nommée d’après la déesse grecque de la fertilité de la terre et de l’agriculture. C’est aussi à ce moment-là que les premières directives Demeter furent établies.

Depuis lors, le mouvement n’a cessé de croître. Rien qu’au cours des dix dernières années, la surface cultivée en biodynamie a augmenté de 57% au niveau mondial. En 2022, plus de 7000 agriculteur*trice*s cultivaient une surface totale de 255 000 hectares. En Suisse, l’année dernière, on comptait 419 fermes qui cultivaient en biodynamie un total de 8356 hectares.

Les pionniers en Suisse

En Suisse, ce sont Rosa et Konrad Oswald qui, dès 1930, dans le canton de Thurgovie, convertirent leur ferme de Klarsreuti à l’agriculture biodynamique. Ils comptaient parmi les premier*e*s agriculteur*trice*s bio de Suisse. L’Oswaldhof existe toujours aujourd’hui.

L’agriculture biodynamique, dont les produits sont commercialisés sous le label Demeter, repose sur une approche globale, écologique et solidaire visant à renforcer durablement tous les éléments, parties et acteurs*trices concerné*e *s. La constitution d’humus, les préparations biodynamiques et l’élevage respectueux des animaux sont essentiels. La transformation des aliments se fait tout en douceur et n’autorise que peu d’additifs.

 

Contact pour les médias: Patrick Schellenberg, Communication, 061 501 46 41, E-Mail

Télécharger le PDF

Les images ne peuvent être utilisées que pour des communications en rapport avec Demeter Suisse (Féderation Demeter Suisse et Association pour la biodynamie).

Herman lutke Schipholt, président de la Fédération Demeter Suisse, Verena Wahl, co-directrice du bureau Demeter, Alfred Schädeli, président de l’Association pour la biodynamie (de g. à dr.)

Quelque 360 représentant*te*s du mouvement Demeter en Suisse se sont retrouvé*e*s au Bierhübeli pour célébrer le centenaire de l’agriculture biologique.

Informations de base

Pour toute question ou demande spécifique veuillez contacter Patrick Schellenberg, Communication | E-Mail | 061 501 46 41