L’Association pour la Biodynamie a créé un «Service de compétences et de coordination pour les préparations». Il sert à l’échange d’informations et d’expériences et de premier endroit où s’adresser pour tous renseignements et conseils. Barbara Steinemann assume la direction du service.

Afin de renforcer et de promouvoir l’impulsion biodynamique en Suisse, l’Association pour la Biodynamie a créé un «Service de compétences et de coordination pour les préparations». Le service a pour tâche d’assumer la transmission de connaissances liées au travail avec les préparations au sein de l’Association et pour toute personne intéressée.

Pour pouvoir tenir compte des activités et initiatives en cours et partager leurs souhaits, leurs besoins et leurs visions, quinze personnes de toute la Suisse, actives dans le travail avec les préparations, se sont réunies l’été passé dans le Humanus-Haus. On a constaté à quel point on trouve du savoir-faire et de l’engagement dans les di érentes régions. La mise en réseau de ces ressources doit être améliorée et il faut faire mieux connaître celles-ci. D’autre part, le «Service de compétences et de coordination pour les préparations» fournit un premier endroit où s’adresser pour tous renseignements et conseils, ce qui déchargera le volet horticole du Goetheanum, Artha Samen et autres producteurs.

La nouvelle page d’information www.demeter.ch/praeparate en français sera mise en ligne avant la fin de janvier. Cette plate-forme offre un moyen de trouver une première information sur la méthode, d’éclairer mainte question qui peut se poser aux agriculteurs entamant une reconversion, de trouver des sources d’approvisionnement de matériel et d’accessoires ainsi que d’annoncer des activités prévues dans les différentes régions. Envie d’un conseil fourni dans votre ferme? Ici vous trouverez l’offre de Barbara Steinemann. (Traducition en français suivera)

Compétence à acquérir en trois pas

Le travail avec les préparations a besoin de notre attention. Il exige de manière récurrente notre décision consciente et ferme pour qu’on lui accorde l’espace nécessaire malgré les exigences et besoins du quotidien. Ueli Hurter a dit de façon pertinente qu’il s’agit d’une approche en trois pas:

1) Il faut une introduction à l’art de travailler avec les préparations, nous obtenons ainsi une idée de quoi il s’agit.

2) Le formation continue réalisée entre autres dans le cadre des groupes régionaux nous pousse à l’action et par là à l’acquisition d’expériences personnelles.

3) Il en résulte une recherche par l’expérience personnelle et par le biais de l’échange d’expériences résulte un développement ultérieur.